Bienveillance mon ami

Bienveillance mon ami

A toutes celles qui ont des enfants, et celles qui n’en ont pas mais doivent supporter ceux des autres. Avec l’approche de Noël, on est toujours en train de faire du chantage à ces pauvres petits êtres en culottes courtes qui n’attendent qu’une chose depuis leur dernier anniversaire, voir le père Noël, ou recevoir leurs cadeaux pour ceux qui ont perdu foi en ce père dodu vêtu de rouge (et en la petite souris !).

Et vous, vous avez arrêter d’y croire à quel âge à l’homme à la barbe blanche ? Perso, je ne me souviens pas, mais qu’est-ce que j’ai toujours aimé Noël, ces repas à n’en plus finir où les enfants ne sont en fait pas du tout au centre du monde, c’est plutôt ouverture d’huître, champagne qui pète, robe tâchée, histoire de famille, papotage en cuisine (bien moins pratique dans ces nouvelles configurations où la cuisine est ouverte sur la salle à manger et le salon), et autres fous rires d’adultes (ou engueulades selon les fratries).

Revenons à nos moutons, ces chers bambins que nous allons gâter parce qu’ils ont cette part d’innocence, que leurs bouderies rythment nos vies, et qu’ils ne calculent pas avec la stratégie d’un adulte, même si certains d’entre eux m’épatent par leur faciliter à mener leurs dociles parents à la baguette jusqu’au craquage ultime ! Comme il n’y a pas de guide de la parfaite éducation (et oui Dolto est controversée), que la fessée est bannie et que nous n’avons pas tous faits des études psy (et que les psys aussi consultent et ne sont pas d’accord entre eux), essayons au moins d’appliquer la bienveillance. Vous savez ce nouveau courant visant à laisser l’enfant comprendre par lui-même ses erreurs en lui exposant les faits peu intelligents qu’il vient de commettre plutôt que lui hurler dessus. Alors oui en ces temps joyeux, usons de bienveillance envers notre progéniture, essayez pour voir. Il suffit de mettre 2-3 petites choses en place : laissez-les déranger puis faire autre chose et alors en fin de journée on range ensemble en leur expliquant que c’est plus sympa pour tout le monde de retrouver ses jouets le lendemain. Ils crient, sautent, hurlent, ils ont peut-être besoin de sortir un peu même si vous n’en avez pas vraiment envie. Ils font des bêtises, tournez votre langue 7 fois dans la bouche, vous verrez, vous crierez moins une fois que ça sort, ce sera plus posé et constructif comme petite réprimande. Essayez de faire plus de choses avec eux, je veux dire juste pour eux, plutôt que de faire tout et rien, essayez de leur consacrer du temps pour un jeu de société, un peu de cuisine ou juste une bataille de polochons ! Expliquez-leur les choses plutôt que vous énerver sans qu’ils ne comprennent. Attention , je ne vous dis pas que c’est la règle à suivre, juste que ce sont des actions simples à appliquer que des amies ont mis en place à la maison, que j’ai essayé et qui fonctionnent… L’avantage de tout ça ? Vous serez plus zen, vos enfants aussi, il regnera à la maison une ambiance plus agréable et vous pourrez faire un petit tour de shopping depuis votre canapé une fois tout le monde couché. 

Bon Noël Les Filles

A tout bientôt

Les filles The LELI

Et vous, qu’en pensez-vous ?